fbpx

Les résistantes : celles qui remuent les cendres de l’Histoire

cover2

 Aux hommes la guerre, aux femmes les épluchures de patates ? Pas chez tout le monde. Si les champs de batailles étaient bien sûr unisexes, il existait un autre front sur lequel les femmes se battaient – outre celui des usines et des foyers. Celui de la résistance, des idées, celui de la pensée et du témoignage. Si l'on sait aujourd'hui à quoi ressemblent les soubresauts intimes d'une révolution ou les enfers d'un exil, c'est aussi grâce à ces auteures, dont le regard avait une acuité laser. La plus célèbre d'entre elles, à laquelle pas un procès pour crimes contre l'humanité ne peut faire l'économie d'une référence, est Hannah Arendt. En objectivant « la banalité du mal » à partir de la figure d'Eichmann, c'est sur tout notre paysage mental qu'elle a imprimé sa marque. Si l'Histoire, comme on dit, repasse les plats, nos mets à nous sont assurément assaisonnés de la voix de ces grandes femmes. Nina Berberova, à qui l'on doit L'Accompagnatrice, écrivait dans C'est moi qui souligne : « La vie passe, emportant les petits événements comme les grands. Des noms et des époques illustres, il ne reste que cendres. » Elle n'est plus là pour constater que pour le sien, de nom, et pour celui de quelques-unes de ses consœurs, elle s'était trompée.

Kathrine Kressmann Taylor - Inconnu à cette adresse 

 Ils sont tous deux allemands. L'un est juif, l'autre non, et leur amitié semble indéfectible. Ils s'expatrient pour fonder ensemble une galerie d'art en Californie mais, en 1932, Martin rentre en Allemagne. Au fil de leurs échanges épistolaires, Max devient le témoin impuissant d'une contamination morale sournoise et terrifiante : Martin semble peu à peu gagné par l'idéologie du IIIe Reich. Le sentiment de trahison est immense ; la tragédie ne fait que commencer…

Titre : Inconnu à cette adresse
Auteur(e) : Kathrine Kressmann Taylor
Éditions : J'ai lu
ISBN : 2290042390
Date de sortie : 3 mars 2012

Hannah ArendtEichmann à Jérusalem

En 1961, Hannah Arendt assiste au procès d'Adolf Eichmann à Jérusalem en tant qu'envoyée spéciale du New Yorker. Elle est d'emblée frappée par la disproportion entre l'atrocité des crimes commis et le caractère insignifiant et ordinaire du personnage qui en était l'un des responsables. Selon elle, Eichmann n'est ni un monstre, ni un fanatique, ni un imbécile. Il se caractérise plutôt par une extraordinaire superficialité, une propension à ne s'exprimer que par clichés et phrases toutes faites. Son attitude témoigne, selon Arendt, d'un renoncement à l'exercice des facultés proprement humaines de penser et de juger par soi-même. C'est le phénomène qu'elle entreprend de décrire dans ce livre.

Titre : Eichmann à Jérusalem
Auteur(e) : Hannah Arendt
Éditions : Folio
ISBN : 2070326217
Date de sortie : juin 1991

Etty HillesumUne vie bouleversée

De 1941 à 1943, à Amsterdam, une jeune femme juive de vingt-sept ans tient un journal. Le résultat : un document extraordinaire, tant par la qualité littéraire que par la foi qui en émane. Une foi indéfectible en l'homme alors qu'il accomplit ses plus noirs méfaits. Partie le 7 septembre 1943 du camp de transit de Westerbork, d'où elle envoie d'admirables lettres à ses amis, Etty Hillesum meurt à Auschwitz le 30 novembre de la même année. Je sais déjà tout. Et pourtant je considère cette vie belle et riche de sens. À chaque instant. « Avec une grande liberté, elle pose toutes les questions de la vie, de l'amour, du rapport à Dieu. » [Lire]

Titre : Une vie bouleversée
Auteur(e) : Etty Hillesum
Éditions : Points
ISBN : 2020246287
Date de sortie : avril 1995

Charlotte DelboAuchwitz et après

Charlotte Delbo était la secrétaire de Louis Jouvet, quand elle a décidé de quitter le théâtre pour s'engager dans la résistance. Arrêtée en 1942, elle sera déportée à Auschwitz dans le seul convoi de prisonnières politiques françaises envoyées à Auschwitz-Birkenau. Elles étaient 230, seules 49 d'entre elles reviendront d'entre les morts. Charlotte Delbo est revenue et elle a écrit. De l'horreur, de la barbarie, elle en a fait de la poésie. Dans ces textes Charlotte Delbo fait l'éloge de ces femmes, de ces camarades de camp Mounette, Viva, Poupette, Marie-Laure, Denise, elle fait l'éloge de leur beauté, de l'amitié, de leur courage, de la solidarité, et de leur soif de vivre. Mal connue, Charlotte Delbo est une grande écrivaine.

Titre : Auchwitz et après
Auteur(e) : Charlotte Delbo
Éditions : Minuit
ISBN : 2707344931
Date de sortie : 4 octobre 2018

Nina BerberovaC'est moi qui souligne

« Les amateurs de sensations fortes seront ici comblés s'ils ont assez de finesse pour goûter celles de l'esprit. Car Nina Berberova, qui défend avec une farouche discrétion les actes intimes de sa vie, est en revanche capable des excursions les plus hardies dès lors qu'il s'agit des œuvres et des idées, en cela guidée par une nécessité sur laquelle on est fixé dès la préface de son livre. Mais elle s'affirme tout de même l'incomparable témoin des grandes convulsions de notre temps, et la description de la Russie en proie aux premiers assauts de la révolution, les affres de l'émigration, l'état de la France quand elle y vient et quand la guerre s'y installe, de même que le spectacle que lui offrent les États Unis à son arrivée, véritables morceaux d'anthologie, laissent dans l'esprit du lecteur des empreintes profondes. » [Hubert Nyssen]

Titre : C'est moi qui souligne
Auteur(e) : Nina Berberova
Éditions : Actes Sud
ISBN : 2868695434
Date de sortie : mai 1993

Svetlana AlexievitchLa Fin de l'homme rouge

Dans La Fin de l'homme rouge, Svetlana Alexievitch rencontre des témoins d'une époque, celle d'un empire révolu depuis décembre 1991, l'Union soviétique. Ces témoins lui sont proches car la biélorusse Svetlana Alexievitch est une enfant de l'Union soviétique. À chaque fois, elle écoute longuement les témoins. Et petit à petit, le témoignage va au-delà du témoignage, là où le lent tête à tête touche à l'art de la parole, à la densité de la confession, à la beauté du dire. Ceux qu'elles rencontrent sont souvent des femmes. Des veuves, des mères, des fiancées. Elles ont connu plus souvent le malheur que le bonheur, elles sont pleines de vie.

Titre : La Fin de l'homme rouge
Auteur(e) : Svetlana Alexievitch
Éditions : Actes Sud
ISBN : 2330066848
Date de sortie : 7 septembre 2016

Marceline Loridan-IvensEt tu n'es pas revenu

J'ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l'ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T'écrire m'a fait du bien. En te parlant, je ne me console pas. Je détends juste ce qui m'enserre le coeur. Je voudrais fuir l'histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïme et sa chère petite fille. Le 29 février 1944, Marceline Loridan-Ivens a quinze ans lorsqu'elle est arrêtée avec son père lors d'une rafle. Déportée à Birkenau, elle subit l'horreur des camps et parvient à survivre. Son père, lui, ne reviendra jamais d'Auschwitz. Septante ans plus tard, elle lui adresse une lettre, rédigée avec la journaliste et écrivaine Judith Perrignon, où elle raconte sa captivité, son retour, sa vie d'après.

Titre : Et tu n'es pas revenu
Auteur(e) : Marceline Loridan-Ivens
Éditions : LGF
ISBN : 2253095060
Date de sortie : 24 août 2016


Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.befnac.be/